Toiture en bac acier

Toiture en bac acier: Avantages, Prix, Pose

La toiture joue un rôle important pour un logement. Elle assure la protection fondamentale du bâtiment et de ses occupants. Le choix de sa couverture ne doit pas se faire ainsi à la légère. Il est nécessaire d’adopter un matériau alliant à la fois résistance, efficacité et qualité esthétique. Pratiques et diversifiées, les plaques de toit se révèlent une alternative parfaite. Elles peuvent être en acier, en zinc, en verre, en PVC ou en polycarbonate. Le modèle en acier est à la fois léger, souple et solide. Il séduit autant de particuliers aussi bien dans une nouvelle construction que dans un travail de rénovation.

Qu’est-ce que c’est la toiture en bac acier?

La toiture en bac acier est un revêtement de choix de par ses nombreux atouts. Elle apporte une touche contemporaine à une maison. Le bac acier prend l’apparence de tôles ou de plaques plissées, d’où son appellation « bac acier ». Ondulés, nervurés en forme de U ou encore imitant les tuiles, ces types de couvertures sont dédiés à être assemblés facilement les uns aux autres. Ils conviennent bien à toutes les formes de toit, droites ou arrondies, à des inclinaisons variant de 5 à 15 %.

Les plaques d’acier se déclinent en plusieurs finitions telles que l’acier galvanisé, zingué ou également laqué pour supporter les corrosions. Vendues en différentes dimensions jusqu’à 8 m, elles sont idéales pour couvrir entre autres les charpentes légères et les surélévations de maison. Elles sont également sollicitées pour barder la façade. Leur épaisseur varie de 60 à 110 cm selon les besoins et le poids d’un panneau est d’environ 5 kg. Il est possible de colorer la toiture bac acier. Par exemple en rouge pour imiter les tuiles, en gris, noir, brun ou vert, gage de solutions esthétiques.

toit bac acier

Quel entretien pour une toiture en bac acier?

Comme pour tout autre type de revêtement, une toiture bac acier a besoin d’être entretenue. Cette étape est essentielle afin d’éviter qu’elle se dégrade facilement et demande une réparation trop onéreuse. Son état doit être contrôlé régulièrement pour rallonger sa durée de vie et faire ainsi des économies. L’assainissement peut être curatif ou annuel. Il est pourtant facile grâce à sa résistance aux mousses et aux champignons.

L’entretien curatif de la toiture bac acier est essentiel pour garantir sa pérennité. L’opération consiste à éliminer tous les éléments gênants tels que les végétaux, les détritus, etc. pour favoriser l’écoulement de l’eau de pluie et le séchage de la couverture. Il est également conseillé de procéder annuellement à une vérification du toit et envisager les éventuels travaux de réparation.

Une fois le toit propre, il convient d’effectuer périodiquement, notamment tous les cinq ans, un traitement de la couverture. Sa fréquence varie en fonction des conditions atmosphériques et de l’environnement. La première étape à entamer est le traitement fongicide ou le démoussage. Il suffit d’appliquer un produit susceptible d’anéantir les lichens, les mousses et les champignons qui se sont développés sur la toiture.

toiture plate en bac acier

Avantages et inconvénients

La toiture en bac acier est très appréciée pour ses nombreux atouts dont :

  • Sa grande légèreté (environ 5 kg par mètre carré) ;
  • Sa grande malléabilité qui facilite son installation et sa mise en œuvre ;
  • Sa polyvalence pour s’adapter à toutes les formes de toit ;
  • Sa longévité, plus d’une centaine d’années si elle est bien entretenue ;
  • Sa haute résistance face aux variations de température, aux champignons et autres mousses ;
  • Sa bonne étanchéité et résistance au feu, aux UV, aux vents forts et à l’humidité ;
  • Son esthétisme garantissant un style moderne, compte tenu son aspect épuré.

Malgré ses différents avantages, la toiture bac acier montre quelques points de faiblesse dont :

  • Ses faibles capacités d’isolation, thermique ou sonore ;
  • Sa sensibilité à la pollution et à l’oxydation ;
  • Les problèmes de condensation à l’intérieur du bâtiment qu’elle peut causer, compte tenu de son étanchéité à l’air ;
  • L’interdiction par les règles locales d’urbanisme.

À ce titre, il est nécessaire d’intégrer un bon isolant acoustique pour alléger les nuisances sonores provoquées par la pluie et la grêle dans les combles. Les bacs acier dits « isolés » disposent d’une couche d’isolant thermique, permettant de préserver les occupants contre le froid ou la chaleur. Les versions « anti-condensation » sont favorables pour limiter le risque d’humidité. Avant d’acheter ce type de revêtement, il faut se renseigner parfaitement sur les règlementations d’urbanisme en vigueur. Ceci peut être interdit dans certains endroits.

Quel est le prix par mètre carre d’une toiture en bac acier?

Après avoir pesé le pour et le contre sur la toiture en bac acier, vous avez décidé de vous lancer dans ce projet. Il est avant tout nécessaire d’évaluer le budget à fournir. Moins onéreux que l’ardoise ou la tuile, son prix varie aux alentours de 10 à 50 € par m2 selon le modèle, la finition, le système et les teintes de bac en acier choisis.

Ne sont pas inclus les coûts des accessoires de pose incontournables comme:

  • Les fixations, 
  • Les faîtières, 
  • Les gouttières en cuivre, 
  • Les plaques de rives, 
  • Les crochets garde-neige 
  • Et d’autres matériels de fumisterie.

La complexité du chantier et la surface à couvrir impactent également le montant à dépenser. La demande d’un devis auprès d’un professionnel vous aide à cet effet.

Il est recommandé d’investir dans un panneau bac acier plus cher pour revêtir la toiture de votre habitation. Ce modèle en double peau est épais de 50 ou 60 mm, plus performant en matière d’isolation et d’anti-condensation. Il assure plus de protection contre les résonances et les remontées d’humidité.

toiture maison bac acier

Pose d’une toiture en bac acier

Afin de garantir une installation stable et durable d’une couverture en bac acier, il est important de suivre certaines étapes. La toiture est directement fixée directement sur les liteaux, tout en respectant un espacement de 60 cm et en créant une pente d’environ 10 °.

  • La préparation: Avant d’opérer la pose, vous avez besoin de vous renseigner sur les conditions climatiques locales et faire les mesures adéquates.
  • Le processus d’installation: La fixation s’effectue avec des tire-fond, qui sont serrés sur les lattes grâce à une clef carrée ou une visseuse. Des rondelles de caoutchouc doivent y être insérées pour empêcher la corrosion générée par l’humidité. Il faut bien serrer les vis pour affaiblir l’effet de résonance.
  • Quelques astuces de pose: La pose s’effectue par étape pour faciliter la tâche. On commence par installer la première plaque de bac acier au niveau du coin inférieur des rives. Continuez l’emboitement du reste depuis la première rangée afin d’éviter une quelconque infiltration jusqu’à la couverture complète. Il est fortement recommandé d’intégrer à la pose un feutre de régulation, composé d’isolant et de pare-vapeur en fonction du type de construction et de son exposition. Sachez que le risque de condensation en sous-face de revêtement est élevé pour tout bâtiment (ouvert, non isolé ou fermé isolé).
  • Les phases de finition: Pour terminer la pose de la toiture en bac acier, installez maintenant le faitage, les rives, l’égout et les différentes évacuations.

Conclusion

Zinguée ou galvanisée, la toiture bac acier est donc constituée d’un matériau très solide. Il faut dire qu’elle est caractérisée par sa grande résistance, sa praticité et sa manipulation facile. Ce type de couverture est très rapide à mettre en œuvre. Il s’adapte à toutes les formes de construction extérieure avec une pente normale. Malgré quelques points faibles, il demande peu d’entretien pour pérenniser jusqu’à un siècle.

Demandez un devis gratuit et sans engagement pour votre projet de toiture.
close